1 an pour Aellya

Au moment où j’écris ces mots Aellya fête ses 1 an. Une année qui est passée tellement vite. Un bébé qui a tellement évolué. Malgré de nombreux changements dans notre quotidien durant cette première année de vie, cette petite demoiselle est toujours aussi épanouie et pleine de vie.

Avec toi, ma fille, j’ai appris.

Oui, Aellya est la cinquième de la fratrie et pourtant, j’ai appris des choses nouvelles avec elle. Ensemble, on a pratiqué le portage, le bain libre, la motricité libre (ou presque), on s’est testé aux couches lavables aussi. j’ai appris de nouvelles choses et je pense qu’elles t’ont plutôt bien réussie. J’aime penser que l’on devient maman un peu plus à chaque fois, on évolue dans notre façon de voir et faire les choses avec chacun de nos enfants.

Je t’ai laissé évolué à ton rythme, tu t’es mise assise seule à 8 mois, tu as sortis tes premières dents à 10 mois, d’ailleurs tu n’en a que deux à 1 an. Tu commences à te tenir debout depuis deux semaines. Mais tu as ta façon bien à toi de te déplacer et tu sais déjà aller où tu veux, tu sais déjà aller fouiller partout, attraper tout ce que tu souhaites. Je ne suis pas forcément pressée que tu marches, car ça sera une preuve de plus que tu grandis beaucoup trop vite.

Je te regarde apprendre chaque jour de nouvelles choses. Tu es si curieuse de tout, tu adores les livres, tu adores vider et ranger tout ce que tu trouves. Tu évolues au contact des plus grand. Tu as aussi déjà beaucoup de caractère, tu sais ce que tu veux et ce que tu ne veux pas. Comme dirais certains, tu as clairement attrapé le caractère de ta mère. Et ce caractère bien tremper me vaut souvent pas mal de fou rires.

Vous êtes 5 enfants, mais vous avez chacun votre caractère, votre personnalité. Tu me le prouves encore chaque jours, car tu es bien différente du reste de la fratrie. Vous avez des points communs certes, vous ne pouvez pas vous renier. Et en même temps, vous êtes tellement différents.

Et c’est le mélange de toutes ces personnalités, de tous ces caractères qui fait que chaque jour je suis un peu plus fière d’être maman.

Une organisation de vie différente.

On a surtout appris à vivre sans leur papa à la maison. Les débuts n’ont pas été simples. Beaucoup de questionnement surtout à ton sujet ma princesse. Toi, qui ne garderas aucun souvenir de tes parents sous le même toit. Toi, qui ne te rappelleras que de ces vendredis soir où je te dis au revoir, où je te dis que je t’aime et que je te retrouve très vite. Tu te rappelleras aussi de nos retrouvailles le dimanche soir, où tes sourires et tes câlins en disent long.

Ce changement, je pense que tu le vis plutôt bien, même s’il est difficile de te préserver des tensions, du stress et des inquiétudes que je ressens. Je fais de mon mieux pour que toi, ton frère et tes sœurs vivaient ça au mieux.

J’ai eu un petit passage à vide, une organisation qui n’étaient pas au top. Puis je me suis relevées et c’est en partie grâce à vous et grâce à toi. Car je sais que pour toi et le reste de la fratrie, je dois rester forte. Je dois être aussi présente pour toi, que je l’ai été pour tes frères et sœurs.

Aujourd’hui, on a réussis à reprendre notre rythme, et tout se passe pour le mieux. Je retrouve une maison ordonnée, organisée et je continue à te voir évoluer et grandir chaque jour qui passe..

Quelques photos de cette première années.

N'hésites pas à me laisser un petit mot.