Les enfants doivent-ils participer aux tâches ménagères ? ?

C’est une question à laquelle je t’aurai répondu non, il y a encore quelques mois. Eh oui, tu sais ce genre de maman qui pense que c’est son rôle de tout assumer seule. Je partais du principe que ce n’est pas parce que j’avais une famille nombreuse que je devais me reposer sur eux.

Bon après j’ai réfléchi un peu, et c’est vrai que seul je ne peux pas tout assumer. Je suis déjà la tête de tout le monde, pour les rendez-vous, les horaires de chaque activité, après il y aura aussi les compétitions, les spectacles. Puis il y a aussi les différents suivis. Bref, je suis une femme, une mère et j’en suis fière. Mais je ne peux indéniablement tout faire à la place de tout le monde

Pourquoi est-il important pour les enfants de participer ?

Contrairement à ce que l’on peut penser, non ce n’est pas important que pour ton bien-être. Ça l’est surtout, pour l’équilibre de l’enfant, pour qu’il puisse acquérir l’autonomie dont ils auront besoin pour évoluer en tant qu’adulte.

Il y a beaucoup de choses que l’on peut faire pour favoriser l’autonomie d’un enfant. Le ménage en fait parti. Pourquoi ? Simplement car ça le responsabilise. Il gagne ainsi également en confiance en eux. Car oui, maman et/ou papa me font assez confiance pour me laisser les aider.

Il faut évidemment adapter les tâches suivant l’âge et les capacités de l’enfant. Je ne suis pas trop pour les listes toutes prêtes que l’on trouve souvent sur Internet. Le mieux est de t’adapter aux capacités directes de ton enfant.

Ma propre expérience.

Comme je te l’ai dit plus haut, j’ai pendant plusieurs année tout fait pour mes enfants. Ranger leurs chambres, le linge, le ménage, faire leurs lits, préparer leurs tenus. Tout, sans exception, j’ai pris difficilement conscience que ce n’était pas la solution.

Aujourd’hui, je leur demande de participer à de petites choses simples. Mais ce n’est pas facile, car oui, quand ils ont l’habitude durant des années, de ne participer à rien. On a l’impression de demander l’impossible quand on leur demande une petite participation.

Voilà une petite liste de ce que je leur demande de faire aujourd’hui.

  • Mettre la table ensemble.
  • La débarrasser ensemble.
  • Parfois, je leur demande de vider le lave-vaisselle (pour les plus grands seulement).
  • Je m’occupe du linge, je le plie et leurs prépare chacun leurs tas de linges propres qu’ils n’ont qu’à remettre dans leurs armoires.
  • Ils doivent garder une chambre rangée et propre.

Il n’ y a pas grand-chose dans cette liste, je ne veux pas qu’ils fassent tout à ma place. Plutôt qu’ils soient un soutien, et qu’ils prennent conscience que si je perds du temps à faire leurs chambres à leur place, à tout ranger à leur place, c’est forcément du temps que je n’ai pas pour eux.

Ils ont encore beaucoup de mal à le comprendre et à ranger ce qu’ils sortent, ils savent que je vais le faire. J’essaye petit à petit de leur instaurer ces nouvelles règles. Je me dis qu’avec le temps et la persévérance ils finiront par comprendre.

Une fois tous les 15 jours quand ils sont chez leurs pères, je nettoie la maison à fond. Tout ce qu’ils ont à faire en rentrant c’est participer pour que ça reste rangé. Je gagne ainsi du temps pour partager des activités avec eux.

Mettre des choses en place petit à petit.

Si tu es dans le même cas que moi, et que les enfants n’ont pas l’habitude de participer. Il faut mettre ça en place progressivement. Un tableau des tâches ménagères de chacun peut être une solution. Ici j’ai préféré partager la tâche entre tout le mondes, car Diego n’était pas toujours là. Il était difficile de faire un tableau très équitable pour tout le monde. Là chaque mets son assiette, ses couverts, chacun débarrasse son assiette, ses couverts. Pour le reste il s’arrange. Et pour les chambres, chacun fait sa chambre. Mais avec le confinement, j’ai pu prendre le temps d’y réfléchir, et je travaille à un nouveau tableau des tâches ménagères. Vous en découvrirez beaucoup plus d’ici peu de temps avec une nouvelle série d’articles sur laquelle je travaille en ce moment.

Pour le moment, si ce n’est pas fait j’ai du mal à sanctionner. Pourtant, je sais que si dans le temps, ça ne devient pas une habitude il me faudrait sanctionner pour celui qui ne respecte pas.

Je pense par exemple, à du temps en moins sur la soirée ou sur les écrans. Une sanction simple, mais qui marquera et qui je pense par la suite ne sera plus utile car ça deviendra une habitude dans leurs quotidiens.

Je prends conscience que nous sommes 7 à la maison. C’est pas mal de travail pour moi dans la journée. J’ai aussi le blog qui me demande du temps. Et bien que ce soit pour moi une échappatoire. Il m’arrive souvent de ne pas pouvoir prendre ce temps car les enfants n’ont pas respecté mon travail, et je recommence donc le ménage le soir, une fois les enfants couchés. j’aimerais que ce genre de chose n’arrive plus.

Car oui, je suis une mère, j’adore prendre du temps pour m’occuper de mes enfants. Mais, je suis aussi une femme qui aimerait pouvoir m’accorder du temps pour mes propres activités. Mais aussi, pour mon compagnon. Il travaille en coupure, j’aimerais pouvoir me poser à ses côtés quand il rentre du travail entre deux services sans avoir à) penser à ce qu’il me reste encore à ranger, à nettoyer etc.

En conclusion.

Pour finir, je dirai que l’on a tous notre propre façon de faire, que l’on décide de tout faire, ou que l’on décide de demander aux enfants de participer. Il s’agit de notre point de vue, de notre façon de fonctionner et on ne doit en aucun cas être jugé pour ce choix, qui est propre à chacun.

Je me rends compte en relisant mon article on a l’impression que je gère tous toute seule avec les enfants. Mais non, mon compagnon participe aussi dès qu’il est à la maison c’est un grand soutien. Je préfère le préciser Lol. Déjà l’avantage d’être avec un cuisinier quand il ne travaille pas, je n’ai plus à m’occuper d’un seul repas.

Et toi, dis-moi, comment tu fonctionnes à la maison ? Tu assumes tout ou tu es aidé par tes enfants ?

Je te fais un bisou et te dis à très vite pour un nouvel article. En espérant réussir à tenir le rythme que je me suis imposé.

N'hésites pas à me laisser un petit mot.