Petit retour sur 2019 et projets pour 2020.

Coucou, pour commencer, je tiens à te souhaiter une année 2020 magnifique et pleines de belle choses. Je te souhaites de passer du temps de qualités avec tes proches, et que tes rêves et projets se réalise. Pour ça, rien d’autre à faire que de croire en toi

Aujourd’hui, je tiens à revenir sur cette année 2019, côté perso et côté blog. Histoire de me remémorer cette année les bons et moins bons souvenirs. Faire un point sur mes réussites, sur mes échecs, non pas pour me lamenter, mais pour apprendre de mes erreurs. 

Image par S. Hermann & F. Richter de Pixabay

2019, côté perso, on fait le point.

2019, fut une année pour moi, riche en surprise, en rebondissement et en changement. Une année qui m’a demandé de rester forte, de garder la tête haute et de croire en moi. Ce ne fut pas toujours simple. Mais avec les enfants à mes cotés, j’avais une raison de tenir le coup.

Une séparation.

Le plus gros des changements fut ma séparation avec le père des enfants en mars. Je me suis retrouvé du jour au lendemain, mère celibataire avec 5 enfants dont un bébé de 5 mois. Cette nouvelle m’a au début complètement ébranlé, je ne me sentais pas capable d’y arriver seul. Tu n’es pas sans savoir que les enfants ne sont pas toujours calme. Les troubles sévères du comportement de Diego, m’effrayaient encore plus que d’habitude. J’avais peur de ne pas réussir à m’en sortir seul. Ne pas réussir à tout gérer, les enfants, les crises, la maison, les papiers, les rendez-vous. J’avais l’impression d’avoir une montagne de chose à faire et que je n’en verrai jamais le bout.

Mais, en fait, une fois les deux premiers mois passés. Je me suis rendu compte, que j’etais capable de tout gérer. Oui, j’étais beaucoup plus fatigué. Mon ménage n’était pas nickel tout le temps. J’avais un peu plus de retard dans le linge, etc. Mais, après tout le principal, c’est que les enfants, eux, allaient bien. Ils se portaient à merveille, ont très bien vécu la séparation. Ils ont vite compris qu’il valait mieux avoir deux parents séparés qui se supporte que deux parents ensembles qui passent leurs temps à se déchirer. Puis leur papa à très vite trouver une nouvelle compagne. Ce qui je pense à fait comprendre aux enfants, un peu plus vite qu’entre nous, c’était terminé.

Une rencontre ou une “re-rencontre”.

Après quelques mois seulement, j’ai reçu un message d’un homme dont j’étais sans nouvelle depuis 7 ans. Un homme que je connais depuis plus de 15 ans. Un homme qui comptait beaucoup pour moi il y a quelques années.

Nous nous sommes écris de plus en plus souvent, puis appelé de plus en plus souvent. Et en très peu de temps, nos sentiments sont revenu comme si nous les avions jamais oubliés. Tout fut assez rapide, au départ, les enfants, se sont rendu compte que je l’appelais beaucoup, lui écrivais beaucoup. Ils ont vu mon sourire à chaque message reçu. Ils se sont rendu compte que petit à petit j’allais mieux. Je retrouvais le sourire que j’avais perdu. Ils ont commencé à me poser des questions à son sujet. Car même si les deux plus grands l’avaient déjà vu, ils étaient trop jeunes pour s’en souvenir. Ils ont vite demandé à lui parler par caméra sur messenger, puis très vite m’ont demandé à le rencontrer. Ce que nous avons fait. Tout s’est super bien passé, à notre grand étonnement. Ils l’ont accepté tout de suite, s’amuse beaucoup ensemble. Mon cœur de maman était vraiment comblé de voir mes enfants acceptaient si vite, l’homme qui me rendait heureuse à nouveau.

Aujourd’hui, nous avons pris la maison ensemble. Je vous la présenterai très vite, c’est vraiment un nouveau départ pour notre famille recomposé. J’ai eu la chance de retrouver très vite une stabilité avec un homme qui à accepter mes enfants de suite, malgrès le fait que lui n’en ai pas.

Sa famille aussi, à plutôt bien accepté notre relation. Le fait que j’ai 5 enfants m’effrayait, j’avais peur qu’ils pensent que j’étais avec lui uniquement pour ne pas être seule. Mais en fait, tout le monde nous répète sans cesse que l’amour entre nous se voit. Même si on se pose encore quelques questions sur l’avenir..Je suis certaines d’être heureuse et que mes enfants le sont et pour moi, c’est le principal.

Notre déménagement.

Le 26 décembre, nous avons emménagé dans notre nouvelle maison. Les enfants l’appellent “Le petit château”. Nous avons eu un coup de cœur pour cette maison et son côté atypique et pleines de charmes. Jardin arboré, poutre et pierre apparente, mosaïque au sol.

Une jolie maison avec 4 chambres où les enfants se sentent bien. Cela fait tout de même de gros changements. On quitte un village où l’on ne trouve rien, pour une petite ville où l’on a quasi tout sur place. Ce qui va grandement nous faciliter le quotidien, malgré le fait de ne pas avoir le permis, je vais enfin pouvoir les inscrire à des activités extra scolaires etc.. Nous nous plaisons vraiment dans cette nouvelle maison, nous avosn hâte de nous construire de nouveau souvenir.

Nouvelles écoles.

Qui dit nouvelle maison, veut aussi dire changement d’école. Et à mon grand étonnement tout s’est super bien passé. Autant pour la plus grande que pour les plus jeunes. Pour Léa, je m’inquiétais vraiment. Au collège, ce n’est pas évident d’arriver en cours d’année, mais le soir même elle avait des copines, etc. Elle va dans le collège où j’ai moi-même été. Elle a donc plusieurs professeurs que j’avais également. Léa doit marcher 25 minutes pour aller à l’école. Au début, on l’emmenait le matin, on la reprenait le midi et on faisait pareil à 13h et le soir. Puis elle s’est habituée très vite et à commencer à faire de plus en plus de trajets seule. Et vendredi soir, elle m’ annonçait ne plus vouloir que je l’amène le matin non plus.

Pour lylou, il y a eu un peu de pleure le premier jours. Mais elle est rentré le soir même avec des copines et me disait qu’elle aimait bien l’école. Bon le matin, elle me dit souvent ne pas être très motivé à y aller, mais une fois là-bas elle court en classe.

Keyla se plaît beaucoup aussi, elle a la chance de rejoindre Diego pendant la récréation, ce qui lui a facilité le changement. Elle a déjà des copains également. Encore peu donc ça me fait bizarre quand je la laisse à 13h et que ses copains ne sont pas arrivé. Je la vois là au milieu de la court un peu apeuré. Mais je sais que ça ne dure pas, et qu’elle retrouve vite ses amis.

Vendredi, elle m’ont dit toutes les trois préféré leurs nouvelles écoles. Ce qui m’a vraiment conforté dans mon choix, de cette nouvelle vie.

2020, côté perso, des projets ?

De gros projet, je dirai que non. Le plus gros que l’on avait va être repoussé d’au moins un an. On va juste se contenter de vivre notre vie de famille recomposé, en profitant de chaque moment au maximum. Il y a bientôt un premier passage au tribunal pour la conciliation, ce qui m’inquiète un peu, mais j’ai hâte que tout soit terminé.

On va profiter des moments avec les enfants, mais aussi des moments où l’on sera seule. Car oui, le plus dure je pense quand on refait sa vie et que l’on a 5 enfants, c’est de réussir à consacrer assez de temps à notre nouveau compagnon. Surtou qu’il est cuisinier ce qui veut dire, que bah les weekend, même si on a pas les enfants la plupart du temps il travaille. Donc voilà, on essaye de conjuguer tout ceci, du mieux qu’on le peut.

2019, côté blog .

Côté blog, 2019 fut en dents de scie, parfois très présente, parfois complètement absente. Ce dont je suis sûre, c’est que j’aime toujours autant, m’occuper du blog, et des réseaux. Bien que, parfois, il m’arrive de douter. Mon nombre d’abonnées stagne, le nombre de lecteurs sur le blog est pas forcément très élevé, mais je me rappelle que ce n’est pas vraiment pour que le blog fasse un carton, que j’ai décidé de me lancer, mais pour partager. Il est vrai que j’aimerai parfois avoir plus de commentaire, et plus d’échange, mais c’est le jeu.

Le blog en chiffre en 2019.

Après deux mois de travail, de mise en page de réécriture de certains articles. J’ai enfin pu mettre le blog en ligne, avec une petite dizaine d’article. Le blog a été mis en ligne le 20 avril 2019. Je me rappelle encore que le plus dur était de trouver le nom. Un nom qui me conviendrait et me ressemblerait.

Il est vrai que ces derniers temps, j’ai mis le côté green, un peu plus de côté, mais maintenant que j’ai emménagé dans cette maison, je vais pouvoir tout reprendre.

Petit retour sur les stats :

En 8 mois, “une maman green organisée a comptabilisé 2258 visiteurs pour 4418 pages vues. Ce n’est pas énorme, c’est même peu pour un blog. Mais, je reste positive, et je me dis que plus de 2000 personnes ont lue ce que j’écrivais. Ce qui est déjà énorme à ma petite échelle, sachant que je n’ai pas vraiment été régulière dans mes publications.

Sur instagram vous êtes 375 à me suivre, 198 sur Facebook. Là aussi, c’est peu, mais les réseaux sociaux demandent à être vraiment régulier, surtout avec les nouveaux algorithmes, et jusqu’ici, ce n’était pas vraiment mon point fort. J’éspère réussir à améliorer ça cette année.

Les articles qui vous ont plus.

Voici une petite liste des articles que vous avez le plus lus, le plus commenté etc…

L’un des articles les plus lu est “Ty Shee Zen, un petit chat dans mes toilettes.” C’est aussi mon article le mieux référencé sur google.

En seconde position, l’article qui vous avez aimé lire est un article beaucoup plus personnel. ” Ma nouvelle vie de maman solo

L’article le plus commenté est “Désencombrer ton intérieur: partie 1.” Une petite série d’article que j’ai beaucoup aimé écrire et qui n’est d’ailleurs pas fini, j’envisage de retravailler sur cette série.

2020, côté blog, quel sont mes projets ?

En ce qui concerne le blog, j’aimerai qu’il prenne un peu d’ampleur. Je n’ai pas de gros projet. JE souhaite juste y consacrer plus de temps, le perfectionner. Ecrire plus d’article, de façon plus régulière.

Il s’agit plus, d’un souhaite personnel, de vouloir grandir en tant que blogueuse. Depuis qu’il est ouvert, je ne compte pas les heures passées à écrire, à corriger, à prendre des photos, ou encore à m’occuper du design. J’adore ça, je le fait avec beaucoup de plaisir, mais parfois il m’arrive de me demander si ça vaut le coût, vu le peu de lecture ou le peu de retour. Et je n’arrive pas vraiment à aller vers les autres blogueuses, donc je me sent souvent seule, dans un monde assez complexe.

J’aimerai aussi vous organiser quelques concours, reprendre le groupe facebook afin de vous y proposer d’ici quelques temps de pouvoir vous coacher à titre personnel, en privée, par téléphone, appel visio, mail etc.. Et vous aider, si besoin à retrouver une bonne organisation, à équilibrer un budget etc… Ceci, bien évidemment à titre gratuit.

Je vais également reprendre les réseaux sociaux à fond, j’investis aussi financièrement dans ce blog, chaque mois. Pas grand chose, certes, mais cela reste un investissement. Donc même, si je ne me fais pas d’illusion, et que je sais que je n’en ferai jamais mon métier, j’aimerai vraiment au moins le faire vivre, avoir un échange et qu’il continue de vous intéresser.

Pour conclure :

Pour conclure, je dirai que 2019 fut en dents de scie, mais j’en garde des souvenirs magnifiques. De petites choses qui me resteront en tête, juste parce que ce sont des moments magiques, avec mon homme ou mes enfants. Des petits rien qui font la différence, quand il s’agit de mon côté personnel. Et en ce qui concerne le blog, j’ai aussi de beau souvenir, de belle rencontre, de beaux échanges, etc. Cette année, encore plusieurs maman sont venu me parler en privée car elles rencontraient des difficultés avec leurs enfants semblables à ce que je peux vivre avec Diego. Certaines avaient besoin de conseils, d’autre juste besoin de parler et de se confier à une personne qui comprenait ce qu’elles vivaient. Parfois, on me demande juste quelques conseils pour s’organiser, mais peu importe le sujet, discuter avec vous en privée, c’est toujours un plaisir.

L’année 2020 commence bien pour moi et je ne vous souhaite qu’une chose c’est qu’il en soit de même pour vous.

Rejoignez moi sur les réseaux.

Si tu veux suivre notre quotidien, avoir toutes les infos concernant le blog etc. Il vous suffit de me suivre sur les réseaux sociaux

Je vous fait des bisous, et je vous dis à très vite pour un nouvel article.

N'hésites pas à me laisser un petit mot.